Lyrics of Community center (traduction)

Passenger

pochette album Community center (traduction)
View on itunes

sonnerie téléphone portable pour Community center (traduction)

Eh bien le ciel devient violet
Au-dessus du foyer communautaire,
Et je suis assis en cercle
En racontant mes secrets à des étrangers.
Et ils disent que j'ai un problème
Mais je ne sais pas que j'en ai un,
Car on ne sais jamais que l'on en a un
Avant que quelqu'un vienne et le découvre.

Ils disent que c'est le pas le plus dur
Mais c'est le premier de beaucoup d'autres,
Et mes pieds sont collés au sol
Et je ne semble pas pouvoir supporter quoi que ce soit.
Je pourrais leur dire que je suis juste venu
Pour la tasse de thé gratuite et les biscuits,
Et puis me frayer un chemin vers la porte,
Mais je ne pense pas que je puisse risquer le coup ...

Car je n'ai jamais voulu rester,
Mais le matin viens si vite.
Et on connaît tous les paroles,
Mais on les chante juste faux.

Car j'ai pris mon premier verre quand j'avais quatorze ans,
Et je savais que j'avais des problèmes

Parce que je me suis réveillé le lendemain matin
Avec mon visage dans les décombres.
Et tout le monde en buvait un seul,
Je m'en suis servi un double :
J'en voulais juste un petit peu plus.

Et mantenant, je suis assis ici avec mon étiquette
Et j'écoute les même histoires tristes
Sur leurs vieux pères
Qui prennent tous les même
Mauvais tournant à leurs carrefours
Et noient tous leur chagrin dans l'alcool,
Sans aucun sauveteur autour ...

Oh non, je n'ai jamais voulu rester,
Mais le matin viens si vite.
Et on connaît tous les paroles,
Mais on les chante juste faux.
Et oh, oh non ...

Puis le ciel devient sombre,
Alors on sort sur le parking,
Et je te vois au même endroit, même moment la semaine suivante,
Mais, avant que l'on parte chacun de notre côté,
Il y a juste une chose que j'aimerai dire :
"quelqu'un est partant pour un verre ?"

Others tracks of Passenger